C’est une découverte. Un nouveau test de diagnostic qui peut aider le Sénégal à maîtriser la situation du paludisme dont la prévalence est en nette régression. Illumigène Malaria est une méthode mise au point par le Professeur Daouda Ndiaye de la Faculté de Médecine de l’Université Cheikh Anta DIOP de Dakar.

Cette découverte du Pr Ndiaye, Chef du Service de parasitologie de l’Hôpital Aristide Le Dantec (Dakar) est la solution pour un meilleur diagnostic pour détecter le parasite notamment pour traiter les cas les plus difficiles. Pour des pays en voie d’élimination du paludisme et face aux limites des anciennes techniques de diagnostic, l’invention permet de diagnostiquer les porteurs à faible parasitémie, en 30 minutes. Fini, alors, les tests révélateurs de résultats négatifs pour des personnes qui ont pourtant des parasites rares. Plus efficace, la méthode du Professeur Ndiaye est en même temps transportable pour les tests de biologie moléculaire en laboratoire. Illumigène Malaria, résultat de longues années de recherches, est breveté depuis janvier 2016. Il est commercialisé en Europe.