Un vaccin contre le paludisme serait un outil plus que nécessaire pour lutter contre cette pathologie qui est l’une des plus mortelle.

Cependant le parasite plasmodium est très malin : il évolue rapidement et développe de nombreuses stratégies en permanences pour déjouer la réponse immunitaire de son hôte. Ceci ne rend pas la tâche facile à nos chercheurs qui sembleraient pourtant être très proches du but même si pour le moment le vaccin en est encore à un stade expérimental.