On le sait, pratiquer une activité physique est excellent pour la santé. Le sport permet de mieux se sentir et prévient certaines maladies.

Qu’en est-il pour les personnes à la santé fragile ? Le sport nous fait-il du bien lorsqu’on est pré- diabétique ou diabétique ?

La réponse est oui. Il faut simplement adapter sa pratique sportive à son profil de santé et trouver la meilleure méthode. Il est important de choisir le sport qui nous plaise et qui présente le moins de contraintes possibles afin de rester motivé.

...l’énergie dégagée durant la séance entraine les cellules à davantage utiliser le sucre qui circule dans le sang...

Chez le diabétique, le sucre (glucose) administré par les aliments a du mal à être absorbé par les cellules afin d’être transformé en énergie mais reste plutôt stocké dans le sang.

...une demi-heure de marche quotidienne permettait de faire baisser l’hémoglobine glyquée...

Lorsque l’on pratique un sport, l’énergie dégagée durant la séance entraine les cellules à davantage utiliser le sucre qui circule dans le sang. Ce processus contribue à maintenir la glycémie (taux de sucre dans le sang) à un niveau d’équilibre. Ainsi, pour un diabétique, une activité physique régulière est aussi importante que bien s’alimenter et bien se traiter. Faire du sport aura un impact positif sur l’état de santé général.

Une méthode douce mais efficace est la marche à pied. Elle permet de baisser la glycémie et protège le cœur.

Pour les diabétiques de type 2, c’est-à-dire ceux qui n’ont pas besoin d’insuline mais qui se traitent généralement à l’aide de médicaments, une demi-heure de marche quotidienne permettait de faire baisser l’hémoglobine glyquée (mémoire du taux de sucre dans le sang des trois derniers mois) sans régime. Pour le pré-diabétique, deux heures et demie de marche par semaine leur permet d’éviter d’atteindre la phase du diabète.

Ainsi, plus un diabétique fait de l’exercice physique, mieux il se porte.

Les bénéfices de la marche à pied

La marche stimule les muscles et les articulations, entretient le cœur et les vaisseaux sanguins, fortifie la capacité respiratoire, booste le moral et contribue à un meilleur équilibre psychologique ! Elle réduit le stress, favorise un meilleur sommeil et permet de se sentir en forme.

Ainsi, on prévient les maladies cardiovasculaires et on maîtrise par la même occasion son poids. Marcher fortifie également les os tout en gagnant de l’endurance.

En plus, elle équilibre la pression artérielle et le cholestérol, ce qui contribue à réduire le risque de complications du diabète au niveau du cœur. Par ailleurs, c’est un sport que l’on peut pratiquer sans frais et sans matériel sophistiqué.

  • Parlez-en à votre médecin pour faire un bilan et respecter certaines conditions liées à votre état de santé.
  • Identifiez un parcours qui vous plaise (avec un beau paysage, ensoleillé, loin de la circulation routière...).
  • Commencez par de petits mouvements d’étirements, en douceur, pour échauffer vos muscles et accentuer la souplesse.
  • Démarrez en douceur en marchant tranquillement puis augmentez votre rapidité.
  • La durée idéale pour profiter des vertus de la marche à pied est de trente minutes, ce qui correspond à 3000 pas soit 2 km, à un rythme modéré.
  • Choisissez le meilleur moment de la journée pour marcher en fonction de votre emploi du temps. Le matin est idéal pour se donner un coup de boost. La fin de journée est profitable pour se détendre après une grosse journée de travail.
  • Arrêtez-vous lorsque vous en ressentez le besoin. C’est un bon moyen de connaître vos limites et de doser votre effort et l’intensité dans la durée.
  • Ayez toujours un sucre sur vous, pour éviter l’hypoglycémie.
  • Contrôlez votre glycémie après le sport afin d’adapter votre alimentation.
  • Restez modeste quant aux objectifs et procédez par étapes.

 

La durée idéale pour profiter des vertus de la marche à pied est de trente minutes

Quelques astuces pour rester en mouvement:

  1. Porter des vêtements confortables.
  2. Bien choisir ses baskets pour éviter les blessures.
  3. Faire attention à son hygiène pour se sentir bien.
  4. Marcher chaque fois qu’on en a l’occasion.
  5. Être le plus souvent en mouvement
  6. Effectuer des pas de danse.
  7. Prendre l’escalier au lieu de l’ascenseur.
  8. Faire ses courses à pied (plutôt qu’en voiture) lorsque cela est possible.
  9. Se trouver une raison de sortir, comme adopter un chien pour le promener chaque jour.
  10. Pratiquer la marche entre amis, ou dans un groupe.

L’essentiel à retenir

Il n’est jamais trop tard pour se mettre au sport. Adopter une activité physique simple est un excellent moyen pour démarrer. Le plus important est de maintenir la régularité. Il vaut mieux faire une activité sportive simple pendant quelques minutes tous les jours, plutôt qu’une activité intense une fois par semaine. Elle vous permettra de renforcer le traitement diabétique et réduire les complications liées à la maladie, tout en ayant des effets sur les dépenses médicales. La marche à pied est donc le meilleur compromis. Elle facilitera votre mobilité et vous apportera une autonomie plus longtemps. Au fur et à mesure, votre corps s’adaptera à vos nouvelles habitudes et vous pourrez augmenter la fréquence et l’intensité des séances. Plus vous vous maintiendrez en activité, mieux vous vous porterez. Alors marchez !